LES INSTRUCTEURS DE L'HUMANITE

LES INSTRUCTEURS DE L'HUMANITE

La terre est une grande école pour les esprits humains. C'est là qu'ils doivent se développer jusqu'au niveau de conscience qui est déterminant pour entrer au Paradis et que l'on peut qualifier de stade pleinement autoconscient. Cette évolution requiert de longues périodes de temps et ne peut être achevée en une seule vie terrestre. L'esprit humain doit revenir à plusieurs reprises s'incarner sur terre dans un corps humain, jusqu'à ce qu'il ait atteint le niveau de maturité spirituelle et la pureté intérieure qui entraînent un éloignement définitif de l'emprise terrestre et une ascension constante vers les hauteurs de Lumière. 

La terre est une école

Dans une école, il y a des enseignants qui forment les élèves et les mènent vers la classe immédiatement supérieure. De la même manière, dans la grande école de l'humanité, il y eut pour les hommes de cette terre des instructeurs qui devaient leur montrer le chemin menant au but ultime qu'est la Vérité.

La Vérité est éternelle et immuable. Elle reste toujours identique à elle-même. Nous pouvons la reconnaître dans les lois de la création dont font également partie les lois de la nature qui sont tout aussi immuables.

Reconnaître ces lois d'airain conduit sans détours à Dieu parce que nous apprenons par elles ce que Dieu veut, étant donné que Sa Volonté s'exprime à travers elles. La tâche la plus élevée qui soit pour un être humain est de chercher à savoir quelle est cette Volonté et de s'y conformer. Si nous nous orientons d'après elle, tout va bien pour nous et nous sommes heureux.


Les précurseurs de la Lumière

Les instructeurs de l'humanité que Dieu envoya sur terre dans les différents peuples savaient cela : ce furent par exemple Moïse et les prophètes, puis Krishna, Zoroastre, Lao-Tseu, Bouddha et Mahomet. C'est dans les royaumes lumineux qu'ils furent préparés à leur mission avec amour et sollicitude.

En accomplissant fidèlement leur tâche, ils s'efforcèrent, selon le degré de maturité de leur peuple, de conduire par étapes les hommes vers la Lumière. Ils leur montrèrent comment ils devaient vivre de façon conforme aux Lois de Dieu, si bien qu'au terme de l'école terrestre l'aspiration spirituelle des peuples aurait pu être unifiée en un engagement unique envers la Vérité divine. Tous ces envoyés, et bien d'autres encore, furent autant de précurseurs de la Vérité, de Celui qui apporte la Vérité et dont la venue est promise pour l'époque du grand Tournant cosmique actuel. Le Fils de Dieu Jésus lui-même annonça ce Porteur de Vérité qui, après Lui, apporterait le Jugement dernier car l'école terrestre de l'humanité prendra elle aussi fin un jour. Il y a un «examen de fin d'études» pour l'esprit humain qui doit prouver qu'il a développé comme il se doit les capacités qui lui ont été octroyées par Dieu.

Or, nous nous trouvons aujourd'hui à l'époque de ce grand examen spirituel, et les résultats sont catastrophiques, comme le montrent clairement les événements désolants qui ne cessent de se multiplier sur la terre entière ! Qu'est-il advenu de l'enseignement de Dieu ? Il ne subsiste quasiment rien de son contenu initial, qui a été falsifié, déformé et mal utilisé. Parmi tant de doctrines confuses et rigides, on ne trouve plus que quelques bribes de Vérité. Même le Message du Fils de Dieu fut en bien des points mal compris et faussement interprété.

Faisons à présent surgir en esprit une image devant nous. Nous voyons le Temple de la Vérité, le Temple du Graal avec la Croix du Graal à branches égales sur sa coupole. Ce Temple est entouré de petits temples adjacents portant tous un symbole sur leur coupole. Ils concrétisent les enseignements spirituels des derniers millénaires, non seulement ceux de Zoroastre, de Lao-Tseu, de Bouddha et de Mahomet, mais aussi ceux du judaïsme et du christianisme. Les symboles de certaines doctrines ont été préservés jusqu'à nos jours.

La fleur de lotus est le symbole du bouddhisme. Dans sa grâce et sa pureté, cette fleur en train de s'ouvrir rappelle à l'être humain qu'il devrait aspirer à la pureté, tout en étant solidement lié au courant de la vie, comme le lotus est lui-même naturellement enraciné au fond des eaux vives.

Le symbole sacré de l'islam est le croissant de lune. Un jour, Mahomet eut une vision : il vit, debout sur un croissant de lune, une gracieuse image supraterrestre. C'était la Reine du Ciel (et non la mère de Jésus). C'est ainsi qu'il trouva l'emblème de l'islam, lié au devoir d'honorer les femmes et de les soutenir constamment dans la haute mission qui est la leur au service du Très-Haut. Elles sont sous la protection de la Reine du Ciel qui représente l'idéal pour l'ensemble des femmes de la création.

Le symbole sacré du judaïsme est l'étoile de David. Cette étoile est faite de deux triangles imbriqués l'un dans l'autre, l'un ayant la pointe vers le haut et l'autre vers le bas. Ces deux triangles sont censés représenter la liaison indissoluble entre le monde visible et le monde invisible.

En ce qui concerne le christianisme, la croix de souffrance du Christ deviendra au temps du Jugement l'épée de la Justice par le prolongement de la branche inférieure de la Croix du Graal.

Tous ces enseignements étaient purs à l'origine. Si, au cours des millénaires, les hommes leur avaient conservé leur pureté originelle au lieu de les déformer selon leur propre façon de voir, s'ils ne les avaient pas employés à des fins égoïstes, ces différents temples seraient aujourd'hui autant de temples transitoires menant au Temple unique de la Vérité ! Malheureusement, les choses étant ce qu'elles sont, tous les chemins qui furent montrés par les enseignements divins se sont arrêtés à chaque fois au temple de la religion correspondante. Ils ne vont pas plus loin et ne conduisent pas au Temple de la Vérité parce que, par leur propre faute, les êtres humains maintiennent fermées les portes qui mènent vers ce Temple ! Effectivement, les religions issues de ces enseignements sont bien souvent aujourd'hui pleines de contradictions, voire opposées dans leurs dogmes. De plus, et depuis fort longtemps, les adeptes des différentes croyances se battent, de sorte qu'il ne saurait hélas être question ni d'aspirer unanimement à la Vérité, ni de reconnaître cette Vérité !Il ne suffit pas que tous admettent l'existence d'un Dieu unique, il faut aussi qu'ils reconnaissent la Vérité que Dieu a ancrée dans Ses Lois. Cela exige que l'on fasse un sérieux effort pour reconnaître les Lois, que l'on examine objectivement sa propre foi à la lumière de ces mêmes Lois et que l'on ait finalement le courage d'effectuer les rectifications qui s'imposent !Tout cela est provoqué à présent par les radiations du Tournant cosmique afin que, pour ceux qui cherchent la Lumière, le cycle du grand devenir de l'humanité puisse se clore lorsque la Vérité divine aura été reconnue.

Herbert VOLLMANN

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Annuaire Spiritualité Santé et Médecine : bien être, forum bien être l'annuaire du mieux être UCC

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site